Destruction de la Harworth Pit Tower : quand cela ne veut pas tomber, cela ne veut pas !

0

Tous les experts en démolition savent qu’il existe un savant mélange entre mathématiques, physique et explosifs pour faire tomber un immeuble. Pourtant, parfois tout ne se déroule pas comme prévu…

C’est précisément ce qui s’est passé lors de la démolition de la Harworth Pit Tower, dans le comté de Nottinghamshire, en Angleterre. Cette tour qui était inutilisée depuis de nombreuses années devait partir en fumée, mais une erreur de calcul ou une main un peu légère sur l’explosif aura donné un court répit à la tour.

100000 euros pour tuer 3 pigeons !

Comme toujours lors d’une démolition programmée d’immeuble une foule de riverains se pressent aux alentours pour voir partir en fumée, un élément du paysage qu’ils ont toujours connu, sauf que cette fois l’immeuble en question a fait de la résistance et il a fallu s’y reprendre à deux fois pour le faire s’écrouler.

Comme on peut le voir sur la vidéo, après plusieurs jours d’installation de charges explosives et une facture de 100000 euros, la première explosion n’aura pas fait bouger la tour. Il aura fallu placer d’importantes charges sur un côté pour faire tomber la tour sur le flanc. Une technique qui n’est normalement jamais privilégiée pour les risques de projections non contrôlées. Mais dans ce cas de figure, il était impossible de faire retourner des équipes à l’intérieur d’un bâtiment sur le point de s’effondrer. Une personne sur place a indiqué : «J’ai entendu l’équipe en charge de la démolition dire qu’ils venaient juste de dépenser £80,000 pour tuer trois pigeons»

Cette disparition permettra à au moins 1000 logements et un complexe sportif de voir le jour.

Source

commentaires