Elle tatoue gratuitement les femmes victimes de violences

0

Voilà une initiative qui mérite de se retrouver à la « Une » car elle démontre une vraie preuve d’empathie pour les victimes et d’humanité. Une tatoueuse propose de tatouer gratuitement les femmes victimes de violences, afin de « réparer » les profondes cicatrices que peuvent laisser certains maris ou hommes sur le corps des femmes.

Flavia Carvalho propose aux femmes de tatouer gratuitement leurs cicatrices

L’histoire se passe au Brésil et une artiste tatoueuse nommée Flavia Carvalho dédie de son temps et de son talent pour couvrir les cicatrices présentes sur le corps de femmes victimes de violences. Le projet de cette artiste brésilienne s’appelle  « À Pele da Flor » et depuis deux ans, elle recouvre gratuitement les cicatrices de coups, de coupures, de brulures, d’opérations chirurgicales de femmes qui ont souffert de violences.

Une fois le travail artistique terminé et pour sensibiliser le monde aux souffrances de millions de femmes, elle publie sur les réseaux sociaux une photo « avant » et « après », avec comme commentaire l’acte de violence et les conséquences médicales pour la victime.

Flavia Carvalho a avoué avoir eu cette idée, quand une femme agressée au couteau par un homme, après avoir été violée, s’était dite heureuse d’avoir effacé cette profonde souffrance, en la recouvrant avec un joli tatouage. L’artiste a affirmé : « J’ai soudain eu l’idée d’offrir aux femmes qui le souhaitaient la possibilité de camoufler gratuitement leurs cicatrices dues à des violences domestiques ou à des mastectomies. Chaque tatouage agirait comme vecteur d’émancipation et permettrait de renforcer l’estime de soi. ». De nombreuses femmes retrouvent une forme de confiance en elle et reprennent contact avec une partie de leur corps dont elles ont toujours eu honte et qu’elles cachaient.

Avec ces tatouages, c’est l’inverse qui se produit les femmes victimes mettent en valeur leurs corps à nouveau. Pour Flavia Carvalho, il s’agit de superposer l’œuvre d’une artiste par-dessus « l’œuvre » d’un barbare…

Il s’agit d’une bien belle initiative, lorsque l’on sait d’après un constat dressé par l’Unesco que plus d’un tiers des femmes seraient victimes de violences – physiques ou sexuelles – dans le monde… un chiffre effroyable.

Quelques photos de son travail

La tatoueuse Flavia Carvalho tatoue gratuitement les femmes victimes de violences au Brésil 1 La tatoueuse Flavia Carvalho tatoue gratuitement les femmes victimes de violences au Brésil 2 La tatoueuse Flavia Carvalho tatoue gratuitement les femmes victimes de violences au Brésil 3

Source

commentaires