En Chine, les produits dérivés de Taylor Swift peuvent cacher un signe de protestation

0

Les chinois peuvent utiliser les produits dérivés de la chanteuse pour protester contre le gouvernement.

Il y a pas mal de choses qui sont interdites en Chine, pour ne citer que le New York Times, les jeux vidéo trop violents ou encore les sextape. Mais la musique de Taylor Swift n’en fait pas partie.

D’ailleurs, celle-ci prévoit d’y faire une tournée en novembre. Et pour anticiper cette tournée, comme le rapporte le site Quartz, la chanteuse a annoncé qu’elle allait y lancer ses marques de vêtements.

TS 19789

L’ennui, c’est que sur certains de ces produits dérivés est imprimée l’année « 1989 ». Pour la popstar américaine, il s’agit de son année de naissance, du nom de son dernier album (qui s’est très bien vendu) et aussi le nom de sa tournée internationale.

Mais en Chine, « 1989 » ainsi que les l’abréviation T.S. peuvent être des références cachées aux manifestations (et aux massacres) de Tiananmen Square en 1989, un épisode de l’histoire que le gouvernement chinois censure sur les réseaux sociaux.

Donc, lorsqu’en Chine, une personne va porter un T-Shirt « 1989 » ou « TS » ou les deux, il peut y avoir un petit malaise.

(Source)

commentaires