Google Street View : aux îles Féroé il n’y a pas de voitures Google, mais il y a des moutons

0

Aux îles Féroé, les habitants finissent par en avoir marre d’être isolés du monde et le revendiquent en voulant exister sur Google Street View. Durita Dahl Andreassen une habitante locale a déclaré : « Nous sommes prêts pour ça. C’est un endroit qui a toujours été oublié et qui est loin de tout, mais tout est prêt pour que nous invitions enfin des gens ».

Elle a donc décidé de trouver une solution pour que les îles de l’archipel soient bien présentes sur Google Street View, car Google ne risque pas d’aller spontanément parcourir les îlots pour les cartographier. De plus, la population locale étant de seulement 49.188 humains, il semble que ce coin de bout du monde n’intéresse pas grand monde.

Des moutons pour aider Google à cartographier les îles Féroé

Cette habitante a décidé d’avoir recours à une autre population que les humains pour faire connaître l’archipel. Elle a donc décidé d’aider Google Street View à enrichir sa base, en équipant des moutons avec une caméra et un GPS. Ce sont donc les moutons qui remplaceront les voitures de Google. Justement des moutons, l’archipel des îles Féroé n’en manque pas, puisqu’elle en compte 80.000. Elle a ironisé ce choix original en soulignant : « Nous sommes si petits et Google est si grand […] Ici, aux Iles Féroé, nous devons faire à notre manière ».

Pour le moment le programme Sheep View 360 n’a cartographié que les quelques routes présentes sur place, mais Durita Dahl Andreassen veut aller plus loin et couvrir toutes les îles. Elle a déclaré : « C’est un endroit qui a été tellement éloigné de tout pendant longtemps que je pense qu’il est temps désormais d’inviter les gens à venir ».

Il n’est pas impossible que d’autres parties du monde décident d’utiliser d’autres animaux pour cartographier des montagnes, des récifs, des plages, des marécages, etc. Voilà une initiative insolite qui mérite d’être démocratisée.

Source

commentaires