Japon : un code barre pour retrouver les personnes agées

0

On a perdu mamie ! La blague peut prêter à sourire mais pour de nombreuses personnes âgées, c’est une réalité et un cauchemar quand cela leur arrive, d’autant plus lorsqu’elles souffrent de sénilité. Le Japon a mis au point une démarche assez insolite, en testant l’intégration d’un code barre sur les ongles des personnes concernées.

Comme de nombreux pays, le Japon souffre d’une population vieillissante et compte de plus en plus de problèmes liés à la sénilité. Lors d’un recensement en début d’année, il a été démontré que plus d’un tiers des japonais ont plus de 65 ans. Une ville du pays a donc décidé de tester un système pour le moins insolite, qui ne plaira pas à tout le monde : étiqueter les personnes âgées !

Un code barre pour faciliter le contrôle des personnes âgées

Dans une ville située au nord de Tokyo, une société d’Iruma, a mis au point des autocollants disposant d’un code-barre de type QR Code, qui sert à identifier les personnes âgées atteintes de démence. De cette façon, lorsqu’elles sont perdues il est plus facile de les identifier et de les ramener à leur domicile, chez leur tuteur ou à l’hôpital.

Le gros avantage de coller un code barre sur un ongle, c’est qu’il est directement sur la personne et qu’il est facile de le fixer au moins pendant 15 jours. Une étiquette sur un vêtement comme c’est actuellement le cas, est un risque d’être oublié par la personne malade, ce qui ne sert donc absolument à rien.

Avec ce code barre, le Japon démontre qu’il se préoccupe sérieusement du sort des personnes âgées et il y a quelques mois, le pays avait également fait parler de lui en proposant des promotions sur des denrées alimentaires, si les personnes âgées décidaient de faire annuler leur permis de conduire. L’idée étant de limiter les risques d’accidents de la circulation.

commentaires