Jeux paralympiques 2016 : Abdellatif Baka plus rapide que les valides !

0

Il y a quelques jours nous évoquions la performance d’un joueur de tennis de table sans bras aux jeux paralympiques, il nous aurait été difficile de ne pas évoquer une autre performance qui force encore plus le respect, celle d’Abdellatif Baka ce 11 septembre.

Abdellatif Baka vient d’offrir à son pays la plus belle des victoires en colorant sa performance avec de l’or, mais il a surtout offert à toutes les personnes souffrant d’un handicap l’espoir que tout est possible. En effet, il a remporté l’épreuve du 1 500 m, catégorie T13, aux Jeux paralympiques de Rio avec un temps de trois minutes et 48,29 secondes.

Les quatre meilleurs athlètes mondiaux du 1500 mètres sont handicapés !

Un temps qui lui offre une triple victoires, d’une part l’or, mais aussi le record du monde des paralympiques pour cette discipline, mais pas seulement… Il a également battu le record olympique des « valides » qui courraient il y a encore quelques semaines ! Il s’agit d’une impressionnante victoire, historique par la portée du message qu’elle véhicule : une personne handicapée a su montrer qu’elle pouvait surpasser le meilleur dans sa discipline.

Abdellatif Baka a couru « avec un meilleur temps que celui du champion olympique de la spécialité, Matthew Centrowitz » se félicite la presse algérienne. Précisant que ce dernier avait franchi la ligne d’arrivée aux Jeux de Rio 2016 avec un temps de seulement 3 minutes 50 secondes.

Abdellatif Baka a déclaré en toute modestie : « Cette médaille cache derrière elle une grande souffrance et une abnégation… Je dédie cette médaille à ma famille, mes amis et au peuple algérien ».

Preuve que Abdellatif Baka n’est pas le seul athlète souffrant d’un handicap à vaincre le record du monde chez les valides, trois de ses adversaires s’étant accrochés sont parvenus également à battre le record du monde, à savoir l’Ethiopien Tamiru Demisse (3’48’’49), le Kenyan Kirwa Henry (3’49’’59’’’), et le frère jumeau d’Abdellatif Baka, Fouad (3’49’’84’’’).

Cela signifie que les quatre meilleurs athlètes mondiaux de cette discipline sont désormais handicapés et que le premier sportif « valide » ne monterait même pas sur le podium ! Un vrai exploit que nous saluons chaleureusement.

source

commentaires