La malédiction Ramsey a encore frappé

0

Depuis plusieurs années, le joueur d’Arsenal Aaron Ramsey est à l’origine d’une curieuse malédiction. Lorsqu’il marque, une personnalité meurt le lendemain.

Samedi après midi, Aaron Ramsey et son équipe d’Arsenal, en course pour le titre, défie Tottenham. Un match important au cours duquel le gallois de 25 ans inscrira un but superbe.


Malheureusement pour lui, les réseaux sociaux n’ont pas uniquement partagé son but. Rapidement, la malédiction Ramsey a refait surface lorsqu’on a appris le décès de l’ancienne Première dame, Nancy Reagan.

Depuis 2011, les buts de Aaron Ramsey font l’actualité avec une coïncidence troublante : lorsque le joueur d’Arsenal marque, une personnalité disparaît.

Il a commencé le 1 mai 2011 avec Ousama Ben Laden (mort le 2 mai) puis Steve Jobs (5/10/2011) et Mouammar Kadhafi (20/10/2011). En 2012, c’est au tour de la chanteuse Whitney Houston d’être victime de la « malédiction Ramsey » (11/02/2011).

On retrouve également dans cette liste, le basketteur Ray Williams (21/03/2013), l’homme d’affaire Boris Berezovsky (23/03/2013) ainsi que les acteurs Paul Walker (30/11/2013) et Robin Williams (11/08/2014).

En 2016, trois personnalités sont décédés après un but de A.Ramsey : David Bowie, Alan Rickman et Nancy Reagan.

451754

Le « Ramsey Effect » est évidemment une rumeur qui fait le buzz sur les réseaux sociaux, Aaron Ramsey a d’ailleurs marqué plusieurs buts sans que cette théorie ne se vérifie.

Il a d’ailleurs qualifié cette histoire de « stupide ».

(Source / Photo : Facebook/Arsenal)

commentaires