L’astronaute Tim Peake entre dans l’histoire et termine son marathon dans l’espace

0

Voilà un homme qui a de la suite dans les idées, puisque faute de pouvoir participer au marathon de Londres en vrai, il l’a fait à 400 kilomètres du sol, dans l’espace !

L’astronaute britannique Tim Peake a participé au marathon de Londres depuis la station spatiale internationale (ISS). Cet astronaute a donc couru les 42,2 kilomètres depuis un endroit plutôt insolite car ils ne sont pas bien nombreux à avoir réalisé un marathon dans l’espace. C’est d’ailleurs la première fois que le marathon de Londres est couru par un extra-terrestre…

Il fait un marathon dans l’espace

Le britannique de 44 ans a donc couru sur son tapis roulant depuis l’ISS et sa course a pu être suivi en direct grâce à l’application Runsocial.com. Tout n’était pourtant pas facile car la microgravité dans l’ISS ne permet pas d’avoir des foulées comme sur terre, il faut utiliser des poids et un harnais pour rester en contact avec la machine, ce qui est désagréable et épuisant. De plus, l’environnement confiné n’est pas propice aux records, il n’y a pas de vent, pas de spectateurs, la transpiration reste en fine couche sur la peau, etc…

Les contraintes étaient donc nombreuses, pourtant Tim Peake a terminé sa course en trois heures, 35 minutes et 21 secondes. Il n’a malheureusement pas battu son propre temps sur cette épreuve sur terre, mais il en était parfaitement conscient avant le départ, ce dernier avait d’ailleurs confié avant de se lancer : « Là, je ne pense pas que je pourrai battre ce record à bord de l’ISS. Le système de harnais représente une grosse contrainte. Au bout de quarante minutes, cela commence à devenir très inconfortable ».

L’astronaute peut toutefois se rassurer, le temps de trois heures, 35 minutes et 21 secondes a été confirmé par l’agence spatiale européenne et par le Guiness Book des records. Son temps est désormais le meilleur temps pour un marathon en orbite ! Qui veut essayer de le battre ? Juste pour info, durant son marathon, la station ISS avait-elle parcouru plus de 100.000 kilomètres…

Source

commentaires