Les Anonymous dévoilent une liste de 1000 membres du Ku Klux Klan

0

Les Anonymous frappent enfin les membres du Ku Klux Klan, mais cette opération semble être un pétard mouillé car la presse a démontré que la fameuse liste de 1000 membres dévoilée sur internet est dans l’ensemble déjà connue et qu’en plus on y trouvait des erreurs…

Pour rappel, les Anonymous avaient menacé le Ku Klux Klan après les évènements de Fergusson, car lorsque les premières manifestations avaient eu lieu, le KKK avait lui-même menacé les manifestants soutenant le jeune homme tué par la police américaine. Des semaines durant, les Anonymous avaient tenu les réseaux sociaux en haleine en annonçant qu’ils dévoileraient d’importantes informations sur le Ku Klux Klan.

Les Anonymous s’attaquent au Ku Klux Klan

Le suspens a pris fin ce vendredi, puisque les Anonymous ont dévoilé une liste de 1000 noms, mais assez rapidement des journaux ont démontré que cette liste étant en réalité très largement connue, puisqu’un très grand nombre de personnes se disaient ouvertement membres du KKK sur les réseaux sociaux depuis des années. Les Anonymous inscrivent par exemple le nom de Don Black dans leur liste, pourtant il s’agit d’un haut responsable revendiqué du KKK, qui a même sa page sur Wikipédia ! Curieuse « révélation » des Anonymous…

Une partie des noms ne sont en réalité que des pseudos trouvés sur Facebook ou Google Plus et impossible de savoir qui est derrière. De plus, comme le précisent certains journaux, on y retrouve même des erreurs, à l’image du dessinateur Ben Garrison, qui ne fait pas partie du ku Klux Klan. Les Anonymous n’ont piraté aucun compte pour aboutir à cette liste mais se sont contentés de faire de la collecte de données sur les réseaux sociaux. L’opération opKKK est donc un échec qui démontre que le réseau est en perte de vitesse depuis de nombreux mois et que ce mouvement semble s’être considérablement essoufflé.

Source

commentaires