Un mafieux passe 5 ans de cavale caché dans un mur… chez lui !

0

5 ans, c’est le temps que Antonio Pelel sera resté en cavale en Italie. La police vient de le retrouver et contre toute attente, l’homme n’était pas allé très loin, puisqu’il était chez lui !

Antonio Pelel était l’un des 100 fugitifs les plus dangereux et recherchés par la police italienne. L’homme était le chef d’un cartel mafieux calabrais baptisé Ndrangheta. On peut donc s’étonner que la police ait finalement remis la main dessus à son domicile. En réalité l’homme avait passé ces 5 dernières années dans une cachette présente dans sa maison.

Pour ne pas être enfermé entre 4 murs, il s’était enfermé entre deux murs…

L’homme avait été arrêté et condamné à 12 ans de prison pour trafic de drogue et association de malfaiteur. Une peine trop longue et difficile à vivre sans doute pour le mafieux, qui avait décidé de profiter d’une extraction à l’hôpital pour s’évader, le 5 octobre 2011. Depuis cette date et malgré une enquête minutieuse, impossible de remettre la main sur cet homme. Beaucoup pensait qu’il était parti à l’étranger ou qu’il avait pris le maquis comme le dit le jargon.

En réalité, pas du tout ! L’homme était retourné chez lui. Ce dernier était caché dans l’un des murs de sa maison. Un faux mur avait été construit entre la chambre de son fils et la salle de bain, créant un espace très exigus, où l’homme disposait juste de la place pour mettre un petit matelas. Difficile de comprendre dans ces conditions quelle était la différence avec la prison, mais c’est le choix de ce mafieux.

Désormais l’homme retournera en prison pour finir sa peine, et fera même de nombreuses années supplémentaires pour son évasion, en plus des 5 années passées dans le mur de sa maison…

Vidéo de l’arrestation de Antonio Pelel par la police italienne

Source

commentaires