Mon étape du Tour de France vue de l’intérieur en 2CV Limousine !

0

Nous avons vécu une folle journée à bord de la 2CV limousine Cochonou pour suivre une étape du Tour de France. Alors vissez bien votre bob sur la tête, nous vous emmenons dans les coulisses de la caravane préférée* des Français !

Cela fait des années que je ne m’intéresse plus au cyclisme. Et pourtant, quand Cochonou nous a a proposé d’embarquer dans sa 2CV Limousine pour vivre une étape du Tour de France, mon visage s’est illuminé. Plein de souvenirs sont remontés à la surface. L’enfance, les vacances, la chaleur du mois de juillet, une sieste interrompue par mon père qui crie devant son poste TV ou l’image d’un coureur la bave aux lèvres au sommet de l’Alpe d’Huez. Que l’on aime le cyclisme ou pas, une chose est sûre, on a tous un souvenir du Tour. Et la caravane n’y est pas pour rien !

Une ambiance joviale dans l’équipe

Mercredi 22 juillet, 20h. Je rejoins la Team Cochonou, qui invite régulièrement des médias à suivre une étape de l’intérieur, et qui fait étape à l’Hôtel du lac d’Embrun. L’équipe s’accorde un moment de répit après cette 17ème étape entre Digne les Bains et Pra Loup.

Pour le repas du soir, l’ambiance est détendue et conviviale même si l’on peut lire sur certains visages la fatigue qui commence à gagner du terrain. L’équipe est composée d’une trentaine de personnes, hôtesses, chauffeurs, animateurs, régisseurs… Ça se chambre beaucoup entre les anciens et les plus jeunes qui débutent sur la caravane. Il arrive que ces derniers se retrouvent avec le frein branché sur le klaxon lors de leurs premières sorties. Bienvenue dans l’équipe Cochonou !

Le traditionnel jeu du cochon vient chaque soir récompenser celui qui a fait la bourde de l’étape. Ce soir il est attribué à Raph qui a « légèrement » éraflé un véhicule lors du retour. Le repas se termine qu’il faut déjà reprendre du service et réapprovisionner les 2CV en cochonnailles stockées dans la semi-remorque. 9 tonnes de saucissons seront distribués en 2015 ! On comprend mieux pourquoi la marque réalise 20% de son chiffre d’affaires dans les 2 mois autour de l’événement. La tâche accomplie, un dernier verre pour la convivialité et la soirée se termine dans la fraîcheur du lac de Serre-Ponçon.

Réapprovisionnement nocturne

Réapprovisionnement nocturne

Embarquement immédiat

Jeudi 23, départ à 8h pour rejoindre la dizaine de kilomètres qui nous séparent du village du tour basé à Gap. J’embarque avec Damien, chauffeur sur la caravane du tour depuis 10 ans maintenant. Damien vient de Corrèze et n’hésite pas à poser 3 semaines de congé sans solde pour venir conduire la 2CV Limousine. « Chaque année, je me dis que c’est la dernière. Mais je ne peux pas m’empêcher d’y retourner » me confie-t-il, hilare, avant de rajouter : « l’ambiance dans l’équipe est incroyable, on voit du pays, du monde… C’est la magie du tour ! ». Le village du tour impressionne par sa dimension. La course que le monde entier nous envie est tout simplement l’événement le plus médiatisé au monde après les Jeux Olympiques et la Coupe du monde Football. Diffusé par plus de 80 chaînes dans près de 190 pays, le Tour de France rassemble environ un milliard de téléspectateurs chaque année. Une aubaine pour la caravane publicitaire !

Yannick, (ancien pensionnaire de Ligue 2), prend place dans la 2CV Charcutière et commence à chauffer le public avec son micro. C’est sa passion pour les 2CV qui l’a conduit sur le Tour, il est président du club des 2CV à Vannes. Il avait très envie d’être dans la caravane et a postulé pendant deux ans avant d’être retenu la troisième année. Il vit là son 4e Tour et compte bien en enchaîner 15 de plus.
La pression monte, tout doucement.

Village du tour, derniers préparatifs et test micro pour Yannick.

Village du tour, derniers préparatifs et test micro pour Yannick.

La 2CV limousine

Parlons-en de cette merveille. Véritable icône du patrimoine national ! Il est vrai qu’elle a une classe folle avec son arrière train allongé. Ce qui la rend unique, c’est déjà qu’elle l’est littéralement puisque seuls 3 modèles de ce genre existent encore. Le capot ouvert, je découvre la simplicité d’un moteur accessible et bien pratique pour Jéjé et Cracotte, chauffeurs mais également mécanos en charge des éventuels dépannages. A les entendre c’est rare même si ces reliques peuvent s’avérer capricieuses dans certaines montées des Alpes. Une boite de vitesse de secours et un jeu de pièces de rechange accompagnent tout de même la semi-remorque. Au cas où !
Le chauffage dans la 2CV se fait grâce à la chaleur du moteur. Autant dire qu’au mois de Juillet, rien de mieux qu’un bob pour boucher le conduit qui mène à l’habitable avant.
Il est 10h, le soleil cogne sur Gap. Il est temps de décapoter la Limo car le départ commence dans une ambiance survoltée. 186km nous attendent jusqu’à l’arrivée prévue à Saint Jean de Maurienne !

2 CV Limousine
Cochonou, chouchou du public.

Proximité, générosité, esprit d’équipe et Authenticité. Cela fait beaucoup pour un saucisson ! Mais il n’y a qu’à voir l’accueil du public au passage des 7 deudeuches pour voir que ces valeurs ne sont pas usurpées. C’est de la folie ! Les hôtesses font le show et distribuent bobs et saucissons pendant que les chauffeurs se concentrent sur la route, un œil sur le public et un autre dans le rétroviseur car plus de 180 véhicules animent cette caravane.

Thibault, en charge des réseaux sociaux de la marque Cochonou a eu l’excellente idée de mettre à disposition des modèles de pancartes à télécharger sur le blog Cochonouetvous. Résultat, des centaines de 2 CV en carton aux couleurs de la marque décorent les routes et créent forcément un lien spécial avec le public au passage de la caravane. Pourtant rodé depuis quelques années, Thibault s’amuse comme un enfant et prend un plaisir fou à haranguer la foule. Comme au premier jour.

Il m’apprend à l’occasion que sur les étapes du Tour, ASO devient propriétaire et seul arbitre de la circulation, à la place de l’état. Autant vous dire que tout est millimétré et qu’en cas de retard, les directeurs de course ne se privent pas de vous faire savoir et se fâchent très vite.

popular

Une grande fête populaire

La 2CV Limousine avale les kilomètres et se déleste de ses kilos de marchandises. Nous franchissons le col du Glandon dans une ambiance survoltée. Je constate que malgré les affaires de dopage qui gangrènent le cyclisme, le public est toujours au fidèle au rendez-vous. Thibault et Damien saluent des habitués du Tour, connus également sous le nom de « suiveurs ». Les suiveurs, ce sont ces passionnés du guidon qui n’hésitent pas à programmer leurs vacances en fonction de la grande boucle et de ses étapes. « Ils sont là tous les jours et depuis des années » me confie Damien. On peut s’en moquer mais aussi s’en amuser. Ils viennent autant pour la course que pour l’ambiance et les festivités qui la précèdent. A voir ces sourires et cette énergie si communicative, je comprends mieux pourquoi. Le Tour de France est une grande fête populaire, la dernière des grandes manifestations sportives encore gratuite. J’ai croisé des milliers de personnes, jeunes et retraités, de toutes les nationalités, assis ou déguisés. Le vélo n’est qu’un prétexte en fin de compte pour se retrouver et faire la fête.
L’arrivée est proche, la caravane cède sa place à au sport et au spectacle. Je regarde derrière moi. C’est vrai que la France est belle. Surtout à l’arrière d’une 2CV Limousine !

finish

Montée du col du Glandon

Et la descente  ! Chaud devant !

Et la descente ! Chaud devant !

*Source études spectateurs TNS SOFRES.

commentaires