Naguib Sawiris : « Vendez moi une île et j’accueillerai les migrants »

0

L’idée peut apparaitre surprenante et pourtant elle règlerait de nombreuses questions qui font aujourd’hui blocages à l’arrivée de migrants en Europe.

Le milliardaire Naguib Sawiris a proposé une solution plutôt insolite aux problèmes des migrants qui affluent par dizaine de milliers chaque mois en Europe. Il s’est proposé d’acheter une île grecque ou italienne à la condition de pouvoir lui donner son indépendance et de la convertir en un nouveau pays.

L’homme d’affaires a affirmé : « La Grèce ou l’Italie, vendez-moi une île, je déclarerai son indépendance, accueillerai les migrants, et leur fournirai des emplois grâce à la construction de leur nouveau pays ». Il a expliqué qu’actuellement des dizaines d’îles sont totalement désertes et pourraient accueillir des centaines de milliers de migrants. Il a estimé le prix d’achat d’une île de ce genre, dans une fourchette de 10 à 100 millions de dollars.

Naguib Sawiris s’est dit conscient des problèmes qu’il aurait à gérer et qu’il n’y a pas de solution miracle, mais d’après lui « les migrants irakiens et syriens seraient traités comme des humains et non comme du bétail, comme c’est actuellement le cas ». Il leur proposerait de construire un pays de leurs propres mains et si un jour la situation s’améliore en Irak ou en Syrie, ils pourraient repartir chez eux. La seule aide de départ dont il aurait besoin serait des infrastructures de base à l’arrivée des réfugiés.

Cette solution apporterait de nombreux avantages, à commencer par la fin de la clandestinité, puisqu’il existerait enfin une « terre promise » qui accueille les réfugiés. De plus, en bénéficiant du statut d’État indépendant, ce dernier pourrait bénéficier d’aides internationales, de dons, etc. Toutes les ONG, fondations, associations pourraient alors converger vers un seul point, afin d’aider le quotidien des migrants et non de façon disséminée comme c’est actuellement le cas. Enfin, en proposant un pays, les migrants se sentiraient chez eux et seraient prêts à construire des écoles, des hôpitaux, des maisons, des universités comme le souhaite Naguib Sawiris. Une sorte de nouveau départ en repartant à zéro.

Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations, on estime à 350 000 personnes le nombre de personnes qui auraient tout risqué depuis le début de l’année pour venir en Europe, et 2 600 en sont mortes au cours de leur périple en Méditerranée. Des chiffres très difficiles à estimer, car ces passages sont effectués clandestinement et ils pourraient très bien représenter le double.

Et vous, que pensez-vous de cette idée ?

Source

commentaires