Non, le CERN ne cherche pas à ouvrir un vortex vers une autre dimension…

0

Ces derniers jours certains sites ont repris une information dans laquelle les auteurs évoquaient des expériences dangereuses réalisées par le Centre européen de recherche nucléaire (CERN). Cette rumeur a été alimentée par deux évènements, le premier est le supposé lancement du programme AWAKE le 24 juin (existant pourtant 2013), le second une photo publiée par un internaute et reprise par des sites adeptes de la théorie du complot.

La photo prise le 24 juin, montre la ville de Genève en Suisse et a été prise d’une montagne environnante dans la direction du collisionneur de particule. C’est un simple particulier, amateur de photographies, qui s’amusait à prendre des éclairs lors d’un orage qui a capturé une image particulièrement magnifique, mais aussi mystique, voire inquiétante avec un peu d’imagination.

D’après les adeptes de la théorie du complot, le CERN veut ouvrir une porte vers un monde parallèle…

De l’imagination, les sites fans de la théorie du complot en ont justement beaucoup, ils ont donc pris cette image et ont évoqué les dangers des expériences, sur l’accélération des particules dans le collisionneur à proximité de Genève. D’après les sites web en question, les scientifiques chercheraient à créer un vortex pour rejoindre une dimension parallèle au risque de détruire la nature, de perturber le climat et de faire courir un risque immense à toute l’humanité.

Le Centre européen de recherche nucléaire (Cern) tenterait de créer des passerelles inter-dimensionnelles… « D’accord !, il y en a qui ont regardé un peu trop le film Stargate dans leur enfance » aurait-on envie de dire…

Le principal intéressé Joëlle Rodrigue, l’auteur de la photo a tenu à rétablir la vérité et a publié sur les réseaux sociaux « Ma photo a été utilisée par certains pseudo-journalistes sans autorisation pour soutenir une théorie que je ne cautionne pas ». On va laisser la science-fiction à ces obscurs sites web et de notre côté, on va juste admirer la superbe photo de ce cumulonimbus contenant une cellule orageuse.

Le CERN de son côté ne cherche pas à alimenter ces folles théories et a simplement déclaré : « Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et les tests se sont parfaitement déroulés ces dernières semaines, et rien de spécial n’a été relevé en juin ».

Source

commentaires