Noonn ! Le Chili interdit les Happy Meal de McDonald’s et les Kinder…

0

Le Chili vient de frapper un gros coup contre les industriels de la malbouffe. Étant directement responsables de l’obésité d’un grand nombre de personnes et surtout des enfants, le pays a décidé d’interdire tout simplement les Kinders et les menus Happy Meal.

Ils l’ont fait ! Les chiliens ont osé… Le pays a interdit les Kinder et les Happy Meal. Ferrero et McDonald’s sont directement impactés par cette mesure radicale que le gouvernement chilien estime nécessaire pour lutter contre l’obésité infantile. Pour le Chili, le marketing des deux entreprises est inadapté, car il stimule à la consommation de produits néfastes à la santé lorsqu’ils sont consommés fréquemment. Les entreprises stimulant le réflexe des enfants à choisir ces aliments en raison de la promesse d’un jouet, favorisent une plus grande consommation de Kinder et de menus Happy Meal.

L’interdiction des Kinder et des Happy Meal est destinée à lutter contre l’obésité

De plus, les marques travaillant sur des collections de jouets sur des périodes relativement courtes, elles incitent également à une grande consommation, pour les enfants qui voudraient disposer de tous les personnages. Au Chili, l’obésité est devenue un vrai problème de santé publique car près de 60% des chiliens sont en surpoids et près d’un enfant sur trois est considéré comme obèse.

Le pays a également vu le taux de diabète exploser ces dernières années, comme dans de nombreux pays d’Amérique du Sud. Le Chili pourrait devenir un précurseur après cette interdiction des Kinder et des Happy Meal dans le but de lutter contre l’obésité. Il n’est pas impossible que des pays suivent cette décision, car les problèmes liés à la malbouffe coûtent de plus en plus cher aux systèmes de santé des pays et les industriels mettent une réelle mauvaise volonté à faire évoluer le comportement des consommateurs, en cherchant plutôt à les pousser dans leurs bras, plutôt que de les inviter à consommer des aliments sains pour leur santé.

McDonalds et Ferrero viennent donc de perdre une lourde bataille après 5 années de lutte pour maintenir leurs modèles au Chili. Ferrero devrait attaquer l’État Chilien en justice suite à cette interdiction.

commentaires