Obésité : un robinet pour se vider l’estomac… cela existe !

0

Dans un pays où l’obésité est devenue un problème majeur, tous les dispositifs permettant de lutter contre le surpoids sont accueillis à bras ouvert par les américains, bien que celui-ci soit assez ragoutant !

Les États-Unis sont frappés par une réelle épidémie d’obésité depuis de nombreuses années, un pays où plus d’une personne sur trois est considérée comme obèse. Une nouvelle arme viendra aider les personnes souffrant de cette maladie, grâce à un dispositif qui de situe au niveau de l’estomac. Il ne s’agit pas d’une énième solution d’anneau gastrique, mais d’un robinet pour vider son estomac !

Obésité : un robinet pour se vider l’estomac

Vous avez bien lu, la Food and Drug Administration (FDA) et l’Agence américaine du médicament ont validé la mise sur le marché d’un robinet à fixer sur son estomac, afin de pouvoir le vider régulièrement. Le nom de ce dispositif qui en écœurera plus d’un, est AspireAssist.

L’AspireAssist est capable de vider plus de 30 % du contenu de l’estomac après chaque repas. La FDA a délivré l’autorisation de mise sur le marché de ce dispositif, en expliquant : « on a des patients âgés de 22 ans ou plus, atteints d’obésité sévère ou morbide, avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 35 et qui n’ont pas réussi à atteindre et maintenir une perte de poids grâce à d’autres traitements non-chirurgicaux ».

Le principe est assez simple, le dispositif connecte l’intérieur de l’estomac jusqu’à la paroi de l’abdomen. L’opération chirurgicale dure 20 minutes et se réalise sans anesthésie générale. Une fois installé, il suffit d’ouvrir une petite vanne 20 minutes après le repas et de laisser s’écouler la nourriture durant 5 à 10 minutes dans les toilettes. On vous avait prévenu, cela n’est pas très appétissant !

Obésité : un robinet pour se vider l'estomacUn dispositif qui fait polémique chez les médecins

Même si beaucoup voient ce dispositif comme une solution pour aider les cas d’obésité les plus dramatiques, certains médecins dénoncent déjà un dispositif qui ne va pas dans la bonne direction et qui envoie un très mauvais message en déresponsabilisant le patient. En effet, l’expérience montre que des kilos facilement et rapidement perdus sont très souvent repris aussi vite…

Le Dr Patrick Bergevin, chirurgien digestif a déclaré : « Ce dispositif envoie le mauvais message, c’est la voie de la facilité et c’est un pousse-au-crime. On déresponsabilise les patients en les invitant à simplement ouvrir un robinet plutôt que de mettre l’accent sur une prise en charge globale, ce qui peut encourager les déviances alimentaires, comme la boulimie : plutôt que de se faire vomir, on ouvre le robinet ».

D’après lui, pour lutter contre son obésité, un patient doit passer obligatoirement par une rééducation alimentaire, le simple fait d’ouvrir un robinet ne conduira pas à cette prise de conscience.

Source

commentaires