Son objectif, grossir à tout prix pour devenir la femme la plus grosse du monde !

0

Monica Riley n’est pas une femme comme les autres, alors que la majorité des femmes cherchent à perdre quelques kilos superflus aux prix d’importants efforts, elle cherche à grossir, afin de devenir la femme la plus grosse du monde.

Il est certain que peu de personnes lui envieront le titre de femme la plus grosse du monde, elle ne devrait donc pas avoir trop de concurrence. Monica Riley, 27 ans, pèse 318 kilos. Cette dernière s’est donnée comme objectif de vie de grossir jusqu’à atteindre les 450 kilos, avant ses 32 ans. Une décision qui est lourde de conséquences pour sa santé, pour son hygiène de vie et pour son couple.

Son objectif : atteindre 450 kilos avant ses 32 ans

Déjà aujourd’hui, alors qu’elle ne pèse « que » 318 kilos, il est difficile pour la jeune femme de se mouvoir et c’est son partenaire qui doit la laver ou la retourner dans son lit. C’est également lui qui a la lourde tâche d’alimenter sa copine. Et dieu sait, qu’elle mange !

Pour atteindre les 450 kilos, Monica Riley doit s’astreindre à un régime draconien, manger quotidiennement l’équivalent de milliers de calories. La quantité de nourriture ingurgitée par la jeune femme est impressionnante, puisque le volume de nourriture équivaut à 8000 calories, auxquels il faut ajouter 3500 calories de boisson, soit près de 12000 calories chaque jour, soit la consommation normale de 6 personnes.

femme-grosse-450-kilosDes repas de 8000 calories et des boissons de 3500 calories

Pour tromper les chiffres, son partenaire va même jusqu’à ajouter de la crème 45% de matière grasse, dans un curieux mélange peu appétissant qu’il lui fait ingurgiter via un entonnoir…

Certains doivent se dire mais comment font-ils pour acheter autant de nourriture ? En réalité, grâce à la magie du web… Plus de 20000 personnes suivent l’évolution de son obésité sur internet et payent pour voir la jeune femme manger en Live et pour obtenir des photos. De l’argent qui permet au jeune couple de pouvoir dévaliser régulièrement le supermarché local et de se faire livrer des quantités impressionnantes de repas style fast-food.

Source

commentaires