Un voleur sauve l’homme qu’il vient de détrousser et devient son héros !

0

La vidéo a commencé à faire le tour du web car elle montre le pire et le meilleur des hommes et malgré les préjugés, tout n’est pas toujours très simple à discerner…

Il s’agit d’une vidéo prise dans le métro parisien où l’on voit un jeune homme sans doute un peu ivre, dormir sur un siège dans une station de métro. Un autre jeune s’approche de lui et profite de la situation pour faire les poches de la victime inconsciente. Le voleur fier de son larcin s’en va tranquillement. Jusque-là on pourrait se dire, « ce mec est un salaud, il profite de la vulnérabilité de sa victime« , sauf que…

Un voleur se convertit en héros dans le métro parisien

Quelques secondes après et alors qu’il y a du monde sur le quai, l’homme vraisemblablement assez ivre, titube sur le quai et finit par tomber sur les rails. Au moins un témoin voit toute la scène et fait mine de ne rien avoir vu, faisant même demi-tour, alors que le pauvre jeune homme est allongé sur les voies !

La vidéo montre ensuite le métro entrer en gare et par miracle, il s’arrête à seulement quelques centimètres du jeune homme, il semble que le chauffeur du métro ne l’a pas vu… Personne ne crie, ne bloque le métro, ne prévient le chauffeur, n’actionne un signal d’urgence ou ne vient sauver le jeune homme qui risque d’être écrasé quelques secondes plus tard…

On voit d’ailleurs, le témoin de la scène qui n’a absolument rien fait pour aider cette victime, monter ensuite tranquillement dans le métro, en sachant que ce dernier roulera sur le jeune homme, sans aucun scrupule. Fort heureusement un autre témoin de la scène sera un héros et sauvera la vie de ce jeune homme… Il s’agit du voleur, qui traverse toute la gare en courant pour aller sauver la vie de sa victime !

Cette incroyable scène a d’ailleurs été diffusée dans l’émission de France 5 « Non-assistance à personne en danger ». Emmanuelle Oster, chef du département de l’investigation judiciaire de la brigade des réseaux ferrés de Paris a déclaré : « L’usager s’est comporté comme un lâche, très clairement. Le voleur lui, arrive en courant. (…) Il va lui tendre la main. (…) Ça montre bien qu’il y a de l’humain, derrière ce réflexe d’assistance », ajoutant : « Le voleur, il ne réagit pas en voleur, il réagit en être humain, en se disant ‘Je suis un voleur, je suis peut-être un salaud parce que je suis un voleur, mais pas un salaud au point de laisser cette personne s’électrocuter ou se faire écraser ».

Source

commentaires