Vous videz votre verre de whisky. Ce qui se passe ensuite est… cosmique.

0

Vous venez de déguster votre single malt favori. Le verre est vide, puisque vous avez bu le subtil breuvage jusqu’à la dernière goutte. Vide ? En êtes-vous vraiment sûr ? Le photographe américain Ernie Button, lui, n’en n’est plus si certain depuis qu’il a découvert de drôles de paysages au fond de ses verres alors

Vous venez de déguster votre single malt favori. Le verre est vide, puisque vous avez bu le subtil breuvage jusqu’à la dernière goutte.

Vide ? En êtes-vous vraiment sûr ? Le photographe américain Ernie Button, lui, n’en n’est plus si certain depuis qu’il a découvert de drôles de paysages au fond de ses verres alors qu’il les mettait dans le lave-vaisselle : le dépôt laissé par le noble breuvage forme des ondes cosmiques que l’artiste s’est amusé à immortaliser en macro.

Si vous regardez le titre au-dessus de chaque image, vous constaterez que le gars a du goût, notamment pour les single malt écossais, et qu’il possède une belle collection (sauf si son travail est sponsorisé par un distributeur de whisky bien sûr).

commentaires