Deux hommes ont peut-être trouvé un train rempli d’or Nazi

0

Voilà une information qui risque d’éveiller l’intérêt d’un grand nombre de personnes et qui va raviver de veilles rancœurs. Deux hommes disent avoir trouvé un train rempli avec 300 tonnes d’or nazi !

On imagine difficilement ce que peut représenter cette quantité d’or, en réalité un train de 150 mètres de long, dont on a perdu la trace en 1945 près de la ville de Wroclaw, quand l’armée soviétique avançait en direction de Berlin.

Ils disent avoir trouvé 300 tonnes d’or…

Deux chasseurs de trésors ont dévoilé à la presse avoir fait une découverte d’une très grande importance, mais les deux hommes ne souhaitent pas être très trop explicite avant d’avoir la certitude de pouvoir toucher 10% de la somme de trouvant dans le train. L’un est Polonais et l’autre et Allemand et les deux hommes ont fait appel à un avocat pour formaliser un accord avec les états, car le train se trouverait en Pologne, mais appartiendrait à l’Allemagne.

Une situation qui va raviver de vieux démons, car s’agissant d’or Nazi, il est est fort probable que ce dernier soit le fruit du pillage de l’Europe et particulièrement des familles de confession juives. Le train avait disparu en 1945 près du château de Ksiaz, dans le sud du pays selon les derniers éléments connus et depuis plus personnes n’avait jamais entendu parler de lui.

Comment un train de 150 mètres et chargé avec 300 tonnes d’or et des objets d’art  a-t-il pu disparaitre pendant tout ce temps ? Il semble que le train ait emprunté un tunnel, dans un réseau très complexe de souterrains, qui avait été construit par des déportés afin d’établir des bases souterraines et des usines d’armement pour l’armée nazi. Des centaines de kilomètres de galeries ont été construites lors du projet connu sous le nom de code “Riese” (Géant), certaines d’entre elles ont disparu en s’écroulant et d’autres sont devenues un lieu touristique.

D’après les deux chercheurs de trésors, le train se situe dans une galerie effondrée dont ils ont retrouvé la trace. Leur avocat Jaroslaw Chmielewski a affirmé : « Ce sont des gens sérieux », ajoutant : « Ce qu’ils ont présenté lors de notre entretien m’encourage à considérer cette affaire comme très crédible ». De nombreuses questions surgissent désormais : Qui récupérera cet or et à quoi pourrait-il être destiné ? Pour indemniser les familles des victimes de la Shoah ? Pour les réparations à la Pologne ? Pour payer la dette dont l’Allemagne ne s’est jamais vraiment acquittée pour les dommages infligés en Europe ?

Source

commentaires