Le réchauffement climatique va s’accélérer, mais on va bien se marrer !

0

Au lendemain de la décision la plus inconsciente du président américain Donald Trump de sortir des accords de Paris dans le domaine de l’environnement, et qui marque un vrai recul, catastrophique pour l’ensemble de la planète, on apprend que des scientifiques ont fait une découverte loin d’être drôle: du gaz hilarant s’échapperait dans l’atmosphère.

Est-ce une ultime ironie que nous lance la nature, pour nous montrer que si nous persévérons sur le chemin d’une économie non durable, nous rirons jaune le jour de l’apocalypse que nous avons créée de toutes pièces ? C’est pourtant une triste réalité, des chercheurs ont découvert qu’une fois que la glace a fondu et laisse apparaître le sol de l’Arctique, d’énormes quantités de gaz hilarant s’échappent du sol.

Toujours plus de gaz dans l’atmosphère, la machine s’emballe…

L’étude a mis en évidence que ces poches de gaz étaient prisonnières sous la glace ou emprisonnées dans les sols congelés du permafrost. Les scientifiques sont particulièrement inquiets même si pour Donald Trump, tout va bien dans le meilleur des mondes, le Candide des temps modernes.

Le gaz hilarant, protoxyde d’azote ou N20 est considérablement plus polluant car son impact sur le réchauffement climatique est 300 fois plus important que le CO2, en termes d’effet de serre. L’ensemble des terres gelées de la planète pourraient devenir une nouvelle source de pollution si les températures continuent d’augmenter, entrainant plus d’émissions de gaz à effet de serre, décongelant de nouvelles zones gelées, etc. Une spirale vertueuse qui pourrait emballer la mécanique du réchauffement climatique.

Nous amenons la planète sur le chemin d’une apocalypse, mais nous pouvons nous assurer que nous resterons joyeux le jour venu…

Réchauffement climatique: du gaz hilarant s'échappe dans l'atmosphère

commentaires