Elle est un peu ronde et (presque) nue. 40 secondes plus tard…

0

Les photos et vidéos “avant/après” montrant comment les top models sont des femmes comme les autres (enfin presque) qui doivent leur plastique parfaite à la seule magie de Photoshop sont légion sur le Web. Souvent, d’ailleurs, on attribue tous les mérites de ces métamorphoses spectaculaires au seul logiciel de retouche, alors que la réalité est

Les photos et vidéos “avant/après” montrant comment les top models sont des femmes comme les autres (enfin presque) qui doivent leur plastique parfaite à la seule magie de Photoshop sont légion sur le Web.

Souvent, d’ailleurs, on attribue tous les mérites de ces métamorphoses spectaculaires au seul logiciel de retouche, alors que la réalité est un peu plus compliquée ou subtile que cela. Car c’est faire peu cas du travail des autres intervenants en beauté fabriquée : studio, éclairage, maquillage, qualité de l’appareil-photo, pause, composition, et bien sûr, le photographe.

Bref, pour transformer en bombe atomique intersidérale une femme simplement jolie à la base, Photoshop ne suffit pas, même si cette vidéo, assez spectaculaire et explicite tend à démontrer le contraire.

Vous voyez, soyons heureux, nous sommes tous des top models en puissance.

commentaires